NEW YORK, États-Unis - LeRoy Neiman, le peintre et dessinateur bien connu pour avoir évoqué l'énergie cinétique des plus importants événements sportifs et de détente avec ses traits visibles et rapides, est mort mercredi à l'âge de 91 ans.

M. Neiman était également un artiste ayant contribué au magazine Playboy pendant plusieurs années, ainsi que le peintre officiel de cinq olympiades.

Sa publiciste de longue date, Gail Parenteau, a confirmé sa mort mercredi, mais n'en a pas dévoilé la cause.

M. Neiman était un artiste connu des médias qui savait comment aller conquérir le public avec ses rendus instantanés de ce qu'il observait. En 1972, il a dessiné le tournoi mondial d'échecs entre Boris Spassky et Bobby Fischer à Reijavik, en Islande, pour un public en direct à la télévision.

Il a également produit des dessins en direct pour les Olympiques, au profit de la télévision, et était l'artiste numérique officiel du Super Bowl, sur les ondes de CBS.

Le «reportage [de M. Neiman] sur l'histoire et les scènes croquées sur le vif... ont fait revivre une forme d'art pratiquement perdue et ancrée dans le temps», selon le catalogue de l'exposition de 1972 des dessins olympiques de l'artiste au Musée d'art d'Indianapolis.

Lors d'une entrevue accordée en juin 2008 à l'Associated Press, le peintre déclare : «Ce fut plaisant. J'ai été chanceux dans la vie. Je me suis concentré sur ce que vous appelleriez l'action et l'excellence. Quiconque désire avoir du succès doit donner le meilleur de lui-même, et l'art m'a permis de prendre ce qu'il y avait de meilleur en moi.»

Les tableaux de M. Neiman, la plupart exécutés avec des peintures accessibles qui permettaient à l'artiste d'y aller de traits rapides et vifs, sont une explosion de rouges, de bleus, de rose, de verts et de jaune d'une énergie cinétique pure.

Il a été décrit comme un impressionniste américain, mais l'homme originaire de St. Paul, au Minnesota, préférait se considérer simplement comme un artiste américain.