Ici, soyez prévenus, on parlera cinéma. Le grand et le petit, le puissant et le fragile, celui qui marche droit et celui qui va de travers, le poignant et l'hilarant, l'ultra-réaliste et l'hyper-fantaisiste, celui qui se paye le luxe du grand écran et celui qu'on aime aussi à emporter. Bref, tout le cinéma. Mais aussi ses à-côtés et son plein centre. Le tout garanti sans a priori et sans faux-semblant. Voilà qui s'annonce intéressant, non?

La fille des vues: la chronique d'Helen Faradji // La fille des vues: la chronique d'Helen Faradji(Helen Faradji)

Actualités, mémoire, cinéastes, acteurs, œuvres : on s'enthousiasmera, on disséquera, on débordera, on découvrira, on tâchera de ne pas trop se prendre au sérieux en parlant de quelque chose de très sérieux, mais surtout, on partagera. Des coups de cœur et des coups de gueule. Des passions et des déceptions. On créera ensemble ce fil indispensable sur lequel naissent les idées. On échangera parce que c'est aussi comme ça qu'on préserve un cinéma vivant.

Comme dans tous les blogues du monde, je ne vous apprendrais rien, les limites s'appelleront haine et intolérance. Aucun passe-droit, aucune négociation possible.

Mais cet antre sera aussi, et avant tout, le vôtre, passionnés, curieux et cinéphiles. Faisons donc en sorte de s'en faire le coin le plus chaleureux et le plus convivial possible. Le cinéma, après tout, le mérite bien.