29 mars 2013 12:45 | par Aleksi K.Lepage, MSN Cinéma, journaliste/critique
La 3D, rien que pour vos yeux…

The Tingler



The Tingler (© Un film de William Castle, Columbia Pictures, 1959)
Suivant
Précédent
Précédent
  • Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne (© Sony Pictures)
  • It Came From Outer Space (© Un film de Jack Arnold, Universal, 1953)
  • Kiss Me Kate (© Un film de George Sidney, MGM, 1953)
  • The Tingler (© Un film de William Castle, Columbia Pictures, 1959)
  • The Mask (© Un film de Julian Roffman, Warner Bros, 1961)
  • Flesh For Frankenstein (© Un film de Paul Morrissey et Antonio Margheriti, Carlo Ponti Cinematographica, 1973)
  • Friday the 13th 3-D (© Un film de Steve Miner, Paramount, 1982)
  • Jaws 3-D (© Un film de Joe Alves, Universal, 1983)
Suivant
Un film de William Castle, Columbia Pictures, 1959Afficher les vignettes
Précédent4 de 11Suivant
Partagez cette galerie

William Castle, producteur, scénariste et réalisateur, n'a pondu aucun chef-d'oeuvre digne d'un oscar. Sorte de Hitchcock des pauvres, ce génie du marketing a proposé aux cinéphiles ordinaires ce qu'ils allaient chercher devant le grand écran: du divertissement. La plupart de ses films (presque tous orientés vers l'horreur ou le fantastique) étaient servis avec un gimmick. Pour The Tingler (avec Vincent Price), film bizarre et hallucinatoire), Castle invente de toutes pièces une nouvelle modalité technologique: le Percepto, sorte d'équivalent cheap du 3D.

Aussi sur MSN Cinéma:

Images : Résultats pour « The Tingler » avec Bing
Images
Précédent 1 de 1 Suivant
loading

vidéos associées

Recommandés dernièrement

publicité