Explora: une nouvelle chaîne spécialisée de Radio-Canada

Radio-Canada lancera une chaîne spécialisée sur la science, l'environnement, la nature et la santé. Explora sera disponible dès le 28 mars à 18 heures pour les clients Illico et les abonnés de Télé OPTIK pour une période de débrouillage de trois mois.

Le lancement de cette nouvelle chaîne s'inscrit dans la stratégie «2015: Partout» de la société d'État, lancée l'année dernière et qui démontre son intention d'élargir son offre sur de nouvelles plateformes.

«Avec cette nouvelle chaîne, nous proposons au public francophone une programmation d'une très grande qualité qui répond tout à fait au mandat du diffuseur public. Explora sera à la science, l'environnement, la nature et la santé ce que RDI est à l'information et ce qu'ARTV est à la culture. Radio-Canada démontre encore une fois sa capacité de s'adapter pour répondre aux attentes des citoyens», a indiqué le vice-président principal Louis Lalande.

La chaîne bénéficiera de deux productions originales, dès l'automne 2012 ou l'hiver 2013. La première, la série «Casa nova» sera animé par Edith Cochrane et aura pour sujet principal la construction écologique. La seconde, dont le titre reste à confirmer, touchera à l'océanographie et sera animée par Boucar Diouf .

Explora présentera également des rediffusions des meilleurs épisodes de «La Semaine Verte», «Animo», «Découverte» et «Les Docteurs».

12 capsules ont également été créées dans l'intention de laisser des personnalités différentes s'exprimer sur le thème de la curiosité. Parmi les invités se retrouvent Fanny Malette, Jean Lemire, Boucar Diouf, Mathieu Roy, Martin Léon et le Dr. Gilles Julien.

Aperçu de la programmation:

Lundi au jeudi, 18 h : Explora Sauvage, une série de documentaire pour la famille sur la faune et la flore.

Lundi au jeudi, 19 h : Collection Explora, des miniséries documentaires.

Lundi au jeudi, 20 h : Rendez-Vous documentaires avec thématique

Samedi, 20 h 30 : Mission Explora, présentant les meilleurs documentaires d'ici et d'ailleurs